Anglais

Vins du Jura

Le JURA, ou la générosité d'un vignoble purement AOC

 

D’une superficie de 1 850 ha, le vignoble jurassien possède cependant une grande diversité de terroirs. La notoriété des vins du Jura s’appuie depuis toujours sur une image forte de terroir et sur la préservation de pratiques culturales et œnologiques traditionnelles. À la fin du XIXe siècle, 20 000 hectares de vigne s’étendaient dans tout le département. Après l’anéantissement du vignoble par le phylloxera, les vignerons jurassiens reconstruisirent avec courage une nouvelle viticulture de qualité. Leurs efforts furent récompensés avec l’obtention de la première AOC en 1936.
Outre le climat, le sous-sol et les cépages, le savoir-faire du vigneron prend ici une part prépondérante dans les choix de vinification et d’élevage, avec un terroir omniprésent. La diversité est sans doute ce qui caractérise le mieux le vignoble jurassien : 5 cépages, 6 AOC, environ 200 exploitations professionnelles aux profils variés et enfin une riche gamme de produits accompagnant toutes les occasions. Ainsi, vins rouges et rosés, vins blancs et vin Jaune pour les vins tranquilles, mais aussi effervescents (Crémant du Jura), liquoreux (Vin de Paille), mistelles (Macvin du Jura), marcs et autres fines constituent la plus large palette qu’un vignoble puisse offrir. Caractère, richesse et diversité, générosité et typicité... des qualificatifs qui définissent admirablement les vins jurassiens.

 

Comité Interprofessionnel des Vins du Jura : : www.jura-vins.com

 

Institut Franc-Comtois des Vins et du Goût :    www.ifcvg.com

 

 

 

 

Origine

 

Les vins du Jura sont cités par Pline l'Ancien dès l’an 80 de notre ère, puis décrits dans des documents historiques à Arbois dès le Xe siècle, ou encore à Château-Chalon et Salins-les-Bains au XVIe siècle.
Si les prémices de la culture de la vigne dans le Jura nous échappent encore, de nombreux témoignages historiques dignes de foi laissent croire à une origine très ancienne...

La Séquanie, qui n’était pas encore la Franche-Comté, et ses vins, sont évoqués par Pline l'Ancien dans son livre d’histoire naturelle en ces termes : " […] Ce raisin qui sans apprêt, fournit un vin à saveur de poix, raisin célèbre du Viennois (Autriche), dont s’est enrichie la Séquanie […]". Allusion à peine voilée au célèbre cépage savagnin que nous connaissons aujourd’hui? En 1732, un décret limite la liste des cépages autorisés et marque les débuts d’une réglementation qualitative. Ainsi, une bonne partie des vignes, plantées avec des cépages interdits, disparaît. En 1774, une liste de 14 bons plants pour le vin est publiée. Dès lors, cette sélection garantit la qualité et accroît la notoriété des vins jurassiens.
De la Révolution jusqu’à la fin du XIXe siècle, le vignoble se développe continuellement : les propriétaires, nobles et ecclésiastiques, occupent la plupart des sites viticoles aujourd’hui réputés et permettent leur développement.






F-39210 CHÂTEAU CHALON . TEL (33) 03.84.44.60.48 . FAX (33) 03.84.44.61.13 . berthet-bondet@orange.fr

© Domaine BERTHET - BONDET 2010-2017 • Tous droits réservés • Réalisation : Jordel Médias
Plan du siteMentions légales