Anglais

Appellations

4 AOC GEOGRAPHIQUES

2 AOC PRODUITS

CHATEAU-CHALON MACVIN DU JURA
L'ETOILE CREMANT DU JURA
ARBOIS

2 MENTIONS

COTES DU JURA VIN JAUNE ET VIN DE PAILLE

 

Aujourd’hui, 90% de la surface viticole jurassienne produisent des vins d’appellation.
Le Jura bénéficie de quatre appellations "géographiques" : Arbois, Château-Chalon, l’Étoile et Côtes du Jura et de deux AOC "produits" : Macvin du Jura et Crémant du Jura. Le mariage de ces différentes AOC "produits" et "géographiques" symbolise à merveille l’harmonie des cépages, des terroirs locaux et du savoir-faire des viticulteurs.

Qu’est-ce qu’une AOC ?

L’AOC est l’outil par excellence d’une politique de qualité. Elle a deux principaux objectifs : garantir la qualité aux consommateurs et protéger le producteur contre les falsifications de ses produits. Selon l’Institut National des Appellations d’Origines (INAO), "la mention AOC identifie un produit agricole, brut ou transformé, qui tire son authenticité et sa typicité de son origine géographique". Elle garantit un lien exclusif entre le produit et son terroir. Les conditions de production sont issues d’une culture et d’une histoire mais elles sont soumises à des règles très strictes à tous les niveaux : culture de la vigne, vendanges et vinification.

 

CHATEAU-CHALON

L’AOC de l’excellence

Chateau chalonL’AOC Château-Chalon produit exclusivement du vin jaune, issu du seul cépage savagnin. Ce petit vignoble AOC produit un vin d’excellence sur un territoire très restreint. Il s’agit véritablement d’un vignoble de qualité où les contrôles sont encore plus nombreux que pour les autres. Ainsi, depuis 1958, une commission de contrôle de l’AOC passe tous les ans dans les vignes un peu avant les vendanges afin de vérifier si le raisin présente toutes les qualités requises pour produire un vin jaune digne de sa réputation. Cette commission unique en son genre se compose de membres de la Chambre d’Agriculture, de la Direction Départementale de l’Agriculture et de la Forêt (DDAF), de l’INAO, de la Société de Viticulture, du laboratoire d’analyse agricole, de producteurs et de négociants qui accordent ou non l’appellation "Château-Chalon".

 

Une appellation sous haute surveillance

La commission de contrôle de l’AOC Château-Chalon base son analyse sur le potentiel alcoolique du raisin mais aussi sur son état sanitaire et sur le rendement parcelle par parcelle. Elle prend alors une décision dont dépendra le revenu des vignerons mais surtout la notoriété du vignoble. Les producteurs ont parfois préféré renoncer à l’appellation quand la récolte ne leur paraissait pas satisfaisante comme en 1974, 1980, 1984 et 2001. Depuis 2002, l’INAO envisage d’étendre cette pratique à l’ensemble des AOC de France afin de renforcer l’image des AOC françaises face à la concurrence des nouveaux produits banalisés, notamment d’importation.

 

 

COTES-DU-JURA

L'expression de la diversité

Cotes du juraNée d’un décret du 31 juillet 1937, l’appellation Côtes du Jura est la plus étendue des appellations jurassiennes. Elle s’étend du nord au sud du vignoble, ce qui lui confère un grand nombre de contrastes de terroirs. En cela, elle constitue un territoire de découvertes des différentes expressions des cépages jurassiens.
L’Appellation Côtes du Jura répertoriait une soixantaine de communes en 1937. Elle en regroupe aujourd’hui 105 sur une superficie totale de 640 hectares en vignes. Les communes représentant les surfaces les plus importantes sont Arlay, Beaufort, Buvilly, Gevingey, Lavigny, Mantry, Passenans, Poligny, Rotalier, Saint-Lothain, Toulouse-le-Château, Le Vernois, Vincelles et Voiteur. Même si tous les produits jurassiens sont élaborés dans l’AOC Côtes du Jura, c’est la production de blancs et de Crémant du Jura qui prédomine avec des vins ronds, fruités et généreux. En terme de volume de production, elle se place en deuxième position dans la liste des AOC jurassiennes.

 

ARBOIS

Décret du 15 août 1936

ArboisNée du celte "ar" et "bos" signifiant "terre fertile", l’appellation Arbois fut la première AOC française en date. Elle est aussi aujourd’hui la première du Jura par son volume de production, de l’ordre de 45 000 hectolitres par an. Cette appellation est répartie sur 13 communes avec un total de 843 hectares. Les cinq cépages autorisés dans le Jura peuvent prétendre à l’AOC Arbois qui produit environ 70% des vins rouges jurassiens et 30% des blancs. En effet, les rouges dominent en terme de surface et de production sur ce terroir qui lui est favorable. Dans un relief tourmenté comportant des éboulis calcaires, le sol se compose de marnes irisées très profondes, argilo-silicieuses et compactes. Parmi les autres villages vignerons de l’appellation figurent : Abergement-le-Grand, Les Arsures, Mathenay, Montigny-les-Arsures, Mesnay, Molamboz, Les Planches-près-Arbois, Pupillin, Saint-Cyr-Montmalin,Vadans et Villette-les-Arbois.

 

L'ETOILE

Une appellation céleste

EtoilePourquoi le nom de L'Etoile? Parce que le village est entouré de cinq collines formant les branches d’une étoile, et parce que ses vignes recèlent d’innombrables pentacrines, ces étoiles fossiles que l’on peut trouver en se promenant dans les vignes.
L’encépagement se compose majoritairement de Chardonnay mais aussi de Savagnin et dans des proportions moindres, de Poulsard, notamment pour l’élaboration du vin de paille. Les vins blancs expriment le terroir de cette AOC, tout en élégance et en finesse.






F-39210 CHÂTEAU CHALON . TEL (33) 03.84.44.60.48 . FAX (33) 03.84.44.61.13 . berthet-bondet@orange.fr

© Domaine BERTHET - BONDET 2010-2017 • Tous droits réservés • Réalisation : Jordel Médias
Plan du siteMentions légales